Découvrir les Châteaux de la Loire

Les Châteaux à proximité du Domaine

Le Domaine de la Trigalière est idéalement situé en Val de Loire pour vous faire découvrir les châteaux de La Loire. Edifiés sous l’influence de François Ier pour concurrencer la Renaissance italienne, ils disposent aujourd’hui d’une renommée internationale et constituent un haut-lieu du tourisme en France. Pendant votre séjour vous ne manquerez pas de visiter les plus importants de la région ou les plus proches du Domaine !

Les Châteaux à moins de 30 km du Domaine de la Trigalière

Le Château de Champchevrier, à 6 km

Au cœur d’un grand site boisé, visitez un château vivant, habité par la même famille depuis trois siècles. Construit à la Renaissance puis embelli au XVIIIème siècle, il est protégé par des douves encore en eau. Louis XI et Louis XIII vinrent dans ce cadre giboyeux. Voyez des cuisines avec une impressionnante collection de cuivres aux pièces d’apparat, soyez surpris par la riche décoration, le mobilier Régence et l’exceptionnelle suite de tapisseries du XVIIème siècle.

Infos pratiques

Le Château de Cinq-Mars  à 18,6 km

Château féodal du Xe siècle, remanié jusqu’aux XVe, XVIe et XVIIIe siècles, il appartenait à la famille du Marquis de Cinq-Mars en 1640. Ce favori de Louis XIII fut exécuté et, selon la légende imaginée par Alfred de Vigny, son château démantelé pour trahison contre Richelieu. On visite les 2 tours rondes du XII et XIIIe siècle, le pont dormant et les douves du XVIe. Tandis que le parc alentour créé au XIXe avec ses séquoias, cèdres, ifs d’Irlande, cyprès de Lawson et calao caedrus, met en valeur les éléments architecturaux.

Infos pratiques

 Le château de Langeais à 20 km

 Au cœur de la cité, avec son pont-levis en état de marche, le château de Langeais révèle une résidence raffinée entre Moyen Âge et Renaissance.

Chemin de ronde et machicoulis, il affiche au premier abord un aspect défensif. Lieu de mariage d’Anne de Bretagne et de Charles VIII, il possède une collection exceptionnelle de meubles et de tapisseries des XVème et XVIème siècles. Son joli parc arboré est dominé par le donjon de Foulques Nerra avec son échafaudage monumental et ses engins de levage minutieusement reconstitués. Une cabane perchée ouverte aux jeunes aventuriers et un belvédère offre une vue unique sur la Loire.

Infos pratiques

Le Château de Gizeux à 25 km

Lieu de résidence de la famille du Bellay pendant 350 ans, le Château de Gizeux est aujourd’hui la plus grande demeure habitée et meublée de Touraine angevine. Sa renommée provient également des peintures murales datant de l’époque de Louis XIV qui ornent la Galerie des Châteaux sur 400m2 et qui font du Château de Gizeux un lieu unique.

Vous découvrirez, lors de la visite, les extérieurs et les intérieurs du château : ses deux galeries de peintures murales des début et fin XVIIe siècle, les salons, la salle à manger, la cuisine, la cave et la chapelle, comme une invitation à voyager dans le temps.

Infos pratiques

Le château de Villandry à 28 km

Villandry est aussi remarquable pour son château d’une élégante simplicité que pour ses jardins. Construit par le ministre des finances de François Ier Jean Le Breton à partir de 1532, il est le petit dernier des grands châteaux de la Loire. S’il a perdu un peu de son charisme Renaissance en changeant de propriétaire au XVIIIe siècle, il a finalement été rénové et remis à la mode de l’époque au début du XXe, à l’initiative de Joachim Carvallo et Ann Coleman. Le domaine est encore dans la famille aujourd’hui, et son propriétaire s’attache à le préserver tout autant que ses aïeux.

Les jardins du château de Villandry sont aujourd’hui la plus remarquable illustration de ce savoir-faire. Dans le monde entier, le domaine est célèbre pour ses fascinants jardins à la française, avec comme point d’orgue son superbe potager décoratif où les variétés se succèdent au fil des saisons. Vous découvrirez aussi le jardin d’eau, le jardin du soleil ou encore, le jardin des simples…

Les jardins sont ouverts tous les jours, toute l’année, y compris les jours fériés.

Le château est ouvert du 7 décembre 2019 au 5 janvier 2020, puis du 8 février au 15 novembre 2020 et du 5 décembre au 3 janvier 2021.

Les incontournables du Val de Loire

Découvrez une sélection des Châteaux incontournable de la Touraine, à moins de 50 km du Domaine de la Trigalière

01

1/3

Le Château d'Azay-le-Rideau à 32 km

Délicatement posé entre deux bras de l’Indre, Azay-le-Rideau se distingue des autres châteaux de la Loire par son architecture en forme de L. Élevé à partir de 1518 sous l’égide de François Ier, il ne montre rien de son aspect défensif, puisque son chemin de ronde (présent uniquement sur les deux façades extérieures) est fermé par les combles. L’édifice est entouré d’un parc paysager magnifique, cerné par l’eau dans laquelle il se reflète gracieusement… et c’est sans doute cette allure si paisible qui en fait l’un des châteaux favoris des visiteurs : environ 300 000 par an ! Le Château d'Azay est ouvert tous les jours

02

2/3

Le Château d'Ussé, à 36 km

Il était une fois une forteresse devenue château de plaisance au fil des siècles… Mariant harmonieusement ses hautes tours défensives à ses jardins à la française, le féérique château d'Ussé aurait inspiré à Charles Perrault son conte La Belle au Bois Dormant, écrit à la fin du XVIIe siècle. Fort de cette réputation, le site propose aux visiteurs de revivre les scènes du récit lors de leur passage dans le donjon et sur le chemin de ronde. Ils peuvent ensuite découvrir les pièces meublées du palais, ses dépendances et sa terrasse fleurie imaginée par Le Nôtre ; un point de vue magique (conte de fées oblige) sur l’Indre et la campagne. Ouvert du 16 Février au 1er Novembre.

03

3/3

Le Château Royal d'Amboise, à 50 km

Place forte médiévale fief du duché d’Amboise, le château devient une résidence royale à la Renaissance sous les règnes de Charles VIII et François Ier. Occupé par la puissante cour de France, le monument attire alors des artistes venus de toute l’Europe. Parmi eux Leonard de Vinci. Invité par le roi de France à venir se mettre à son service, le génie italien passera trois années à ses côtés et sera inhumé au château à son décès. Sa sépulture est toujours visible dans la chapelle Saint Hubert. Haut lieu de l’Histoire de France, étape incontournable en Val de Loire, le château royal d’Amboise possède une exceptionnelle collection de mobilier, témoignant du raffinement artistique de la première Renaissance Française. Ouvert toute l’année

Les Châteaux à plus de 50 kilomètres

Tout aussi beaux et impressionnants à voir, même s’ils sont un peu plus loin !

01

1/4

La forteresse de Chinon

L’emplacement stratégique de la forteresse de Chinon semble être connu depuis la nuit des temps. D’après les archéologues, le site était déjà occupé trois mille ans avant notre ère, et fortifié dès la fin de l’Empire romain. C’est Foulques IV, comte d’Anjou, qui fit achever la forteresse à l’aube du XIIe siècle, puis Henri II Plantagenêt ordonna la construction du palais du fort Saint-Georges. L’ensemble du domaine – les fortifications (s’étendant sur plus de 500 mètres de longueur), le fort Saint- Georges, le fort du Coudray, et au centre, le château du Milieu, où se trouvent les logis royaux – a été en grande partie restauré entre 2003 et 2010 : 17 millions d’euros pour préserver et valoriser ce lieu exceptionnel. Ouvert tous les jours sauf le 25 Décembre et 1er Janvier

02

2/4

Le Château de Chenonceau, à 57 km

Construit à cheval sur le Cher, Chenonceau est un des joyaux de la Renaissance française. Surnommé le château des Dames car il fut majoritairement occupé par des femmes jusqu’au XIXe siècle (Diane de Poitiers, Catherine de Médicis, Louise Dupin, intellectuelle des Lumières…), il devint ensuite au cours de la Grande Guerre le toit de 2 250 soldats blessés. Plus tard, alors que la France était partiellement occupée par l’Allemagne nazie, il servit de point de passage clandestin vers la zone libre. Tout cela à l’initiative de la famille Menier, propriétaire du château depuis 1913. Ouvert tous les jours de l’année

03

3/4

Le Château de Saumur, à 60 km

Avant de devenir le musée municipal en 1912, le château de Saumur a eu plusieurs vies : forteresse royale au XIIIe siècle, palais des ducs d’Anjou à la fin du Moyen-Âge, il devient ensuite la résidence des gouverneurs de la ville et fait office de prison du XVIIe au XVIIIe siècle. Si Napoléon Ier y mène des travaux pour en faire une véritable prison d’État, l’édifice est finalement transformé en simple dépôt d’armes à la Restauration. Loin de ce passé militaire, le musée vous présente désormais ses collections d’objets dédiées aux arts décoratifs ainsi qu'au cheval, car Saumur est un haut-lieu de l’équitation de tradition française depuis plus de deux siècles ! Ouvert toute l’année sauf en Janvier

04

4/4

Le Château de Chambord, à 60 km

Qui dit Chambord pense François Ier et Léonard de Vinci. Le roi avait en effet associé l’ingénieur italien (le plan centré et le double escalier lui sont dus) à ce projet architectural à visée hautement stratégique : démontrer sa puissance à ses rivaux. S’il est décédé avant de voir les travaux achevés, François Ier n’en a pas moins réussi son coup ! Chambord, qui est parvenu jusqu’à nous en grande partie dans son état originel, est sans conteste l’emblème de la Renaissance française ! Majestueusement dressé au milieu d’une nature à perte de vue, il est le témoin de 500 ans d’histoire de France et le plus célèbre des châteaux de la Loire. Ouvert tous les jours de l’année sauf le 25 Décembre et le 1er janvier.

Le survol du Val de Loire en montgolfière

Le plus beau «Balcon du Monde» est assurément la vue offerte lors d’un vol en montgolfière. Vous embarquez au pied du Château, dans la nacelle d’ un champion des nuages et vous vivrez en amoureux ou en groupe un moment inoubliable. Notre prestataire vous fera tutoyer les oiseaux, survoler les bois et observer dans leur intimité, les cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres et renards de la Trigalière. Vous suivrez leurs courses entre les champs de coquelicots et de blé. Ce moment privilégié vous transformera en pionnier un peu comme les frères Montgolfier au 18ème siècle.

Plus d’informations sur demande

Verres de personnes qui trinquent

Dégustation de vins de Loire

Dans la cave du Château